<
une école du pole management Inseec U

ARTEN ou comment CREER SON ASSOCIATION A L’EBS PARIS

La vie associative fait partie intégrante de la vie d’un étudiant lorsqu’il intègre une école. A l’EBS Paris, elle est le centre du programme pédagogique dès la 1ère année permettant aux étudiants de développer leur créativité, esprit ainsi que leurs aptitudes à développer, s’engager et mener à bien un projet.

Soutenue par la SandBox, incubateur et lieu de partage de créativité, Vaniala RAMILISON – étudiante en 1ère année, nous raconte comment s’est déroulé la création de son association ARTEN.

PEUX-TU TE PRESENTER ?

Je m’appelle Vaniala Ramilison, 18 ans, première année à l’EBS et Présidente de l’association ARTEN.

TU AS REPONDU A CET APPEL A PROJET, D’OU T’ES VENU L’IDEE D’ARTEN ?

Alors, l’idée de créer ARTEN m’est venue sur un coup de tête pour être tout à fait honnête.

J’étais assise tranquillement sur mon lit quand j’ai eu une notification sur ma boîte mail EBS Paris. Je l’ouvre et je vois qu’il s’agit d’un message de Madame Thevenot – référente des 1ères et 2èmes années, qui disait qu’on avait jusqu’au 16 Octobre pour proposer notre association.

Il faut savoir qu’à ce moment, jamais je n’avais envisagé l’idée de créer une association. Pour moi, j’allais tout simplement rejoindre celle qui me plairait le plus (dans le domaine artistique). Sauf qu’à ma plus grande surprise, il n’y avait pas d’association d’art (manuel comme le dessin, la peinture, etc.). Donc je me demande : “… Et si je créé ma propre association ?”.

Premièrement, il fallait que je trouve des membres afin de mettre le projet en place. Quelques jours sont passés et j’ai commencé à recevoir des messages de personnes disant être intéressées par l’association et c’est ainsi que j’ai rencontré deux personnes : François-Eric SAURAY et Chau-vy NGUYEN. Et à trois, on a travaillé sur ce projet pendant une semaine sans relâche jusqu’à la présentation orale devant les membres du jury et on a été retenu !

Notre objectif, lorsqu’on a créé ARTEN, était de donner envie aux gens de pratiquer l’art et de satisfaire ceux qui voudraient le pratiquer.  Je suis la principale concernée car je suis assez novice dans ce domaine, mais j’aimerais avoir l’opportunité de m’améliorer, de découvrir et de pratiquer de l’art. Et c’est ce qu’on veut offrir aux gens. ARTEN est un espace où les gens pourront développer leur créativité et leur imagination au maximum. C’est quelque chose qui me tient particulièrement à cœur et qui pour moi est une capacité essentielle surtout dans le monde où nous vivons, où le conformisme et l’effet de “norme” reste extrêmement ancré.

COMME TOUTES LES AUTRES ASSOS, TU ES PASSEE PAR UN “PITCH DES ASSOS”, COMMENT C’ETAIT ?

La création de projet a été relativement simple, en tout cas pour le premier oral.

Nous nous sommes réparti les tâches au sein du groupe en fonction de nos spécialités : François-Eric en finance et dans la recherche de solutions, Vy sur tout ce qui touche à l’aspect artistique et du domaine de l’art (matériaux, contacts, design, présentation, etc.) et moi sur la recherche des problématiques et des idées.

On a été accompagné par un membre de la SANDBOX : Loïc, afin de nous préparer pour le forum des associations. Cependant, du fait que nous sommes tous en premier année, je pense que nous n’avions pas encore acquis assez d’expérience afin de structurer correctement ce projet. Loïc a été d’une grande aide dans cet aspect, car il nous a aidé à mieux structurer nos idées, à faire des choix afin de pouvoir trouver un compromis entre ce qu’on voulait faire et ce qui était réalisable.

Le fameux “pitch des assos”, c’était la première fois que je faisais un oral devant autant de personne et la pression que je m’infligeais était immense. Mais malgré cela, tout le monde a été extrêmement bienveillant, indulgent et gentil avec moi. C’était adorable. Lou, Loïc, Amaury et les personnes dans le tchat m’ont rassuré en disant que malgré le fait que l’on ressentait que j’étais stressée, le message était passé, que je m’en étais bien sortie pour une première année et franchement, je tiens à remercier chacune de ces personnes du plus profond de mon cœur.

C’était une expérience inédite et malgré tout cela, j’ai vraiment adoré.

CETTE ANNEE A EU LIEU LE FORUM DES ASSOS 100% DIGITALE, QUELLE EXPERIENCE EN RETIRES-TU ?

Avec le recul, je peux dire aujourd’hui que cette expérience m’a aidé à faire la “paix” avec les présentations orales, même si j’ai encore énormément de travail devant moi. Grâce à cela, j’ai pu rencontrer des personnes en or qui m’accompagnent dans cette aventure et qui me font confiance. Il reste encore de nombreux aspects de moi et de qualités que je souhaiterais améliorer avant que je ne puisse réellement me considérer comme “présidente” de l’association, mais j’y arriverais un jour.

En tout cas, aujourd’hui je suis fière d’ARTEN et de tout ce que sa création m’a apporté. Je sors meilleure de mon expérience et de mes échecs. Ainsi, j’encourage tous ceux qui souhaiteraient plus tard créer leur propre association à se lancer car “si ce n’est pas vous, qui le fera” et surtout car vous allez retenir que du positif. Ne stressez pas, préparez-vous à l’avance, ne vous y prenez pas à la dernière minute, ne vous comparez pas non plus aux autres, n’essayez pas d’être parfait (soyez vous-mêmes), n’ayez pas peur des échecs, n’ayez pas peur de vous lancer (certes ce sera du travail en plus, mais si vous tenez à votre projet cela en vaudra la peine), n’abandonnez pas quand cela devient difficile et enfin soyez fières tout ce que vous aurez accomplis (que vous ayez réussit ou pas, c’est l’enseignement et les leçons que vous y apprenez qui importent le plus).