<
une école du pole management Inseec U

REBECCA ALLOUCHE (promo 2018) : FONDATRICE de BEE MY PEPITE, LE TINDER DES PETITS JOBS

Future diplômée de l’EBS Paris, Rebecca ALLOUCHE nous raconte son incroyable aventure d’entrepreneuse. Pendant cinq ans à l’EBS Paris, elle façonne ce qu’elle appelle aujourd’hui “son petit bébé“.

 

QUEL EST L’ELEMENT DECLENCHEUR QUI T’A DONNE ENVIE DE TE LANCER ?

Venant d’une famille d’entrepreneurs, j’ai très vite développé une appétence pour la création d’entreprise.
Mon parcours à l’EBS Paris, a été extrêmement formateur et à conforter cette envie de me diriger vers l’entrepreneuriat. Je dirais même, que cela a été cinq années de coaching sur mesure.

J’ai été attiré par le programme riche et varié de l’école, et la multiplicité des contenus : learning by building, le Hackathon et les Business games. Sans compter l’année à l’international, qui m’a confortée dans l’idée de devenir mon propre patron.

L’EBS Paris, nous apprend très vite à développer un esprit d’entreprendre. Les enseignements proposés par l’école, nous poussent à être innovant et à se surpasser chaque jour. Mon projet, a pris forme petit à petit et c’est véritablement concrétiser lors de mon master en Digital Business et E-Commerce.

 

COMMENT T’ES VENUE L’IDEE DE CREER BEE MY PEPITE ?

En tant qu’étudiante, je sais qu’il est parfois difficile de trouver un moment dans notre emploi du temps pour chercher un job. Entre les cours, la vie associative, le travail personnel et prendre du temps pour trouver un job à côté et de passer les entretiens, pas simple de concilier le tout.

J’ai essayé de chercher des applications qui proposait un service rapide avec des offres correspondant à nos demandes. C’est à ce moment-là que l’idée m’est venue, j’ai remarqué que l’on proposait beaucoup de jobs dans la restauration. Je voulais donc offrir aux étudiants un panel de petits jobs divers et variés. BEE MY PEPITE commence à émerger.

Je décide de créer une application mobile en gardant à l’esprit de proposer un concept moderne et efficace. Après des mois de travail, BEE MY PEPITE verra le jour dans quelques mois, pour les fêtes de fin d’année. Le moment idéal pour aider les étudiants à déposer de jolis cadeaux sous le sapin et les entreprises qui recherchent du renfort pendant les périodes les plus intenses.

 

QUELS CONSEILS DONNERAIS-TU A NOS ETUDIANTS QUI SOUHAITENT, COMME TOI TENTER L’AVENTURE DE L’ENTREPRENEURIAT ? UN CONSEIL POUR LES JEUNES FEMMES ENTREPRENEURES ?

L’entrepreneuriat n’est pas un long fleuve tranquille, mais reste une aventure exceptionnelle. Le soutien de ses proches et de sa famille est une des clefs pour débuter. Il important de toujours croire en son projet et de savoir rebondir face à la critique.
Elle peut être dure à entendre mais elle nous permet d’avancer. Il faut se montrer patient et persévérant car chaque nouvelle étape à son lot d’obstacles et d’imprévus.
Lorsque l’on démarre en tant qu’entrepreneure, il n’est pas toujours facile de s’intégrer. Aujourd’hui, je suis une jeune femme entrepreneure et j’espère pouvoir changer ces idées reçues. Il est important de ne pas avoir peur de se lancer. Il faut garder à l’esprit que l’entrepreneuriat s’accorde aussi au féminin.